Sections RH / Divers
Guides d'achat
Projet Silver Moon
Foire Aux Questions
Pour bien débuter
Le Lexique
Les Dossiers
Liens importants
QCM Rom-Hacking
Les Downloads
Tutoriels Vidéo
Autres sagas

Sections spéciales
Histoire du site
Les Archives
PL Software
Partenariat
QR Codes 3DS
Divertissement
Mini-tests de JV
Vidéothèque HD
Démos virtuelles

[ Test du Nintendo DS Browser ]

Conçu par Opera, le Nintendo DS Browser est un logiciel permettant de naviguer sur
Internet par le biais de la Nintendo DS.

Le Nintendo DS Browser est décliné en deux versions ; une pour la première édition de la Nintendo DS (dite Tank), et une autre pour la DS Lite (sortie en 2006).

A première vue, on pourrait se dire que l'idée est intéressante.

Mais alors pourquoi privilégier ce format quand on peut tout aussi accéder à Internet
à partir d'un simple PC portable ?


Eh bien pour le côté pratique.

La Nintendo DS étant une console légère, on peut ainsi découvrir les joies de la navigation un peu partout, même dans son lit.


Malheureusement, mis à part le côté pratique (et encore...), nous allons voir que ce navigateur n'est clairement pas du tout approprié pour la Nintendo DS.

Pire, il se révèle être finalement assez inutilisable, et ne sert plus tellement à grand chose lorsque l'on connaît la configuration requise pour son utilisation.

Mais, passons aux explications...



I - Le matériel


Tout d'abord, le Nintendo DS Browser est vendu en deux versions, alors que le hardware
de la console est sensiblement le même entre les deux modèles.

De plus, il existe une version pour DSi et DSi XL, mais celles-ci sont gratuites et sont déjà intégrées dans le système de la console.

On se demande alors pourquoi il était nécessaire de faire payer les deux premières
versions aussi chères (le prix de vente moyen était de 40 euros).


D'autre part, le support était vendu avec un "Expansion Pack" à insérer dans le slot GBA de
la console.

Pourquoi cette accélération matérielle
n'a t-elle pas été directement intégrée dans
la cartouche ?


De bonnes questions qui n'auront malheureusement jamais de réponse...


Passé outre l'aspect quelque peu handicapant de la compatibilité entre les deux premières versions, ce navigateur nous apporte davantage de déceptions.



II - La configuration requise


Les amateurs de Wifi qui utilisent la protection WPA devront revoir leur installation.

En effet, à moins de bidouiller l'accessoire, le navigateur ne sera compatible qu'avec un réseau "protégé" par une simple clé WEP.







Une protection très basique donc, qui vous empêchera d'avoir un réseau entièrement sécurisé le temps de son utilisation.

Enfin, ne comptez pas faire fonctionner le navigateur à plus de quelques mètres, et surtout pas avec une connexion inférieure à 2 Mégabits par seconde (une centaine de Ko en DL).



III - Le navigateur


Directement basé sur Opera 8.5, l'architechture du navigateur est tout de même bien pensée, avec un système de favoris, et bénéficie également d'un gestionnaire d'historique.

Toutefois il n'est pas exampt de défauts, à commencer par sa vitesse d'affichage.

Il est parfois nécessaire d'attendre plusieurs minutes pour afficher une simple page HTML,
et ce même avec une bonne connexion.


Autre point sensible ; le navigateur ne lit pas les animations Flash et les sons.
Vous pouvez donc dire adieu à YouTube, Dailymotion, Deezer, ou d'autres sites du genre.

En revanche, il accepte plutôt bien les images et les gifs animés, même s'ils sont un peu ralentis (un comble pour un navigateur qui nécessite un Expansion Pak).


Le rendu des pages est néanmoins de bonne qualité (quelques décalages à signaler toutefois), et l'on peut changer facilement de mode pour se déplacer.

Malgré tout, ce navigateur n'est quand même pas très intuitif, puisqu'il nécessite de naviguer en permanence sur un écran réduit, et sur des icônes relativement petites (certaines ne veulent d'ailleurs pas vraiment dire grand-chose).






Alors...
"Paramètres", "Aide
", et Euh... (???)



Mais il y a surtout un problème bien plus important qui pose soucis à ce navigateur,
à savoir les freezes incessants du software sur la console, qui se produisent soit à
cause d'une connexion trop lente, soit à cause d'une navigation trop rapide.

Cela oblige parfois même l'utilisateur à redémarrer la console, lui faisant perdre un temps
fou à chaque fois (le navigateur doit en effet se reconnecter au réseau à chaque plantage).

D'un point de vue esthétique donc, le logiciel est plutôt agréable, mais d'un point de vue fonctionnel, il obtient un zéro pointé dans chacune de ces catégories.



IV - En bref...


Bilan très mitigé pour ce Nintendo DS Browser.
Trop cher pour ce qu'il est, ce navigateur est presque en tout point décevant.

Il n'en reste pas moins que l'idée de base était bonne, à savoir proposer une nouvelle expérience "multimédia" sur une console portable plutôt orientée "jeux".

Si vous avez donc la "chance" de posséder une Nintendo DSi ou XL, vous pouvez tenter
de découvrir gratuitement ce petit navigateur.

Pour les autres, il est clair que vous ne devriez pas l'essayer, ne serait-ce que pour vous éviter une belle crise de nerfs.



(Test rédigé en Juin 2010)